Le cirse des champs

Cirsium arvense (Astéracées)


Très commune dans toute l'Europe, c'est une plante vivace, adventice des cultures céréalières, mais aussi des prairies permanentes, vignes et vergés. Elle a un peu plus de mal à s’installer chez les maraîchers du fait de la succession rapide des cultures et du travail du sol plus fréquent.
Néanmoins les jardiniers sont confrontés au Cirse des champs, lorsqu’ils veulent mettre en culture un terrain quelque peu délaissé et déjà infesté.
La colonisation d'une parcelle est engendré par la diffusion des graines qui, grâce à leurs aigrettes plumeuse, peuvent être disséminées à grande distance par le vent.

Cirse des champs - Cirsium arvense

Une fois implanté, son élimination devient difficile. Cette plante émet des racines verticales pouvant descendre à plusieurs mètres de profondeur. Puis elle forme des racines horizontales, généralement situés en dessous de la partie travaillée de sol. De ces racines naissent des bourgeons qui vont pouvoir donner de nouveaux pieds de chardons (multiplication végétative par drageons).
La croissance horizontale par les racines peut atteindre 4 ou 5 mètres par an. Le cirse des champ s'étale en plaques rondes.
Cette adventice a un fort potentiel de régénération par accumulation rapide de réserves dans les racines, cela lui assure une extraordinaire résistance. De plus si les racines sont coupées en fragments, chaque fragment peut donner naissance à un nouveau plant.

Cirse des champs - Cirsium arvense

l'inflorescence très ramifiée se dresse de 50 à 130 centimètres de haut. Si la tige est presque inerme, il en est tout autrement des feuilles allongées et profondément découpées qui sont bordées d'épines. Tout désherbage manuel nécessite le port de gants.

Le cirse des champs est une adventice qui peut s’adapter à de nombreux milieux, mais qui préfère les terres riches et ensoleillées. On le retrouve dans les prairies, sur les bords de chemins, dans les friches, les champs et les jardins.
Cirsium arvense serait un bio-indicateur des sols saturés par des amendements excessifs en engrais azotés et en fumiers non compostés. Le surpâturage favorise aussi son développement.

Moyen de lutte :
Eviter la production de graines et mettre en oeuvre des faux semis. Pratiquer des décompactages du sol. Effectuer des sarclage par temps chaud et sec.

Cirse des champs - Cirsium arvense.Cirse des champs - Cirsium arvense

Cirse des champs - Cirsium arvense