Le Chénopode blanc

Chenopodium album (Chénopodiacées)


Le chénopode blanc est une annuelle estivale atteignant une hauteur de 1.80 m. Sa tige érigée, dure, ramifiée est souvent striée de rouge en fin d'été. Ses racines traçantes et superficielles s'étalent sur plus d'un mètre autour du pied.

Chénopode blanc - Chenopodium album
Cette adventice ne se reproduit que par ses graines (jusqu’à 70 000 pour une plante). Les semences non pas de moyen de dissémination sur de grandes distances, aussi le chénopode se développe le plus souvent en population dense autour du pied mère. D'autre part certaines semences peuvent se conserver jusqu’à 10 ans dans le sol. L'optimum pour la germination se situe dans la fourchette 13-20°C.

Chénopode blanc - Chenopodium album

Cette plante a besoin d’un sol nu et libre pour s’établir. On la rencontre essentiellement sur des terres remuées : Vergers, jardins, cultures maraîchères, moissons de blé, de maïs et de colza. Présent sur tout type de sols avec une préférence pour les terrains sableux avec graviers. Plante affectionnant les berges de rivières.
C'est aussi une adventice des sols riches, le chénopode indique fréquemment des excès d’épandage de matières organiques animale non compostée ou mal composté, plante nitrophile.
Forte concurrence sur les cultures, avec une production de biomasse importante. A l’échelle de la rotation cette adventice possède une grande persistance du stock semencier. Le labour ne présente pas d'intérêt dans la lutte contre les chénopodes blancs. Le labour répété chaque année tendrait même au contraire à favoriser l'extension de cette adventice.

Chénopode blanc - Chenopodium album.Chénopode blanc - Chenopodium album

Chénopode blanc - Chenopodium album