Le Chiendent

Cynodon dactylon (poacées)



Chiendent - Cynodon dactylon

Le chiendent est commun partout en France (plante cosmopolite). Il s'observe sur pelouses sèches, gravières, sables, vergers, vignes, olivettes, chemins secs, ballasts, décombres, moissons, jardins, alluvions, lieux piétinés.
Plante vivace se multipliant principalement par moyen végétatif. Les rhizomes de 2 à 3 mm de diamètre se ramifie et progresse dans les premiers centimètres du sol ou se comporte en stolons sur le sol (pousse de 1.50 m de long par ans). La propagation par les graines est minime, car les semences sont souvent stériles et les germinations sont rares. Le chiendent est souvent réparti par taches sur les parcelles de cultures.
En maraîchage cette adventice pose surtout des problèmes par progression des rhizomes présent sur le bord des parcelles (surtout les entrées et bords de serres). Cette plante est quasiment indestructible lorsque ses rhizomes sont protégée de toutes actions mécaniques dans les aménagements en périphérie de cultures comme sous des plaques de bétons ...

Moyen de lutte

Eviter les outils rotatifs fragmentant les rhizomes. Préférer les outils à dents qui extirpent les rhizomes en surface, une pratique efficace en période estivale sèche. Eviter tout travail en sol humide.
Attention néanmoins de ne pas disséminer les rhizomes sur le centre des parcelles avec les outils à dents.
Utilisation d'engrais verts tardifs et étouffants : association avoine/seigle/vesce, sarrasin, chanvre.
Couvrir les zones infestées d’un film plastique/toile tissée opaque, le laisser en place une saison entière, voire plus.

Au delà de la concurrence exercé sur les cultures (plante à fort pouvoir allélopathique), le chiendent produit des dégâts important sur les cultures de pommes de terre en perforant les tubercules. Autres cas : les parcelles infestées de chiendent rend l'évacuation des paillages plastiques difficile (ceux-ci étant facilement perforés).

Chiendent - Cynodon dactylon.Chiendent - Cynodon dactylon