La Sétaire verte

Setaria viridis (poacées)


Cette sétaire se rencontre dans toute la France, elle est néanmoins plus fréquente dans le sud. Setaria viridis est une adventice des zones tempérées qui se retrouve sur tous les continents.
Plante annuelle de 10-60 cm de hauteur, comportant des tiges dressées, rudes au sommet (rugueux au touché). L'inflorescence est en forme d'épis (longue de 2-6 cm), cylindrique, dense, verte ou parfois un peu rougeâtre. Les barbes (ou arêtes) de l'épillet ont la capacité de s'accroché (dans la fourrure des animaux). Mais dans les agro-écosystèmes les inflorescences se trouvent plus fréquemment collées aux chaussettes des maraîchers. Les feuilles sont glabres (sans poils), longues et coupantes.

Sétaire verte - Setaria viridis

La sétaire se rencontre préférentiellement en sols légers (tendance sableuse), mais s'accommode de sols plus argileux et asphyxiant.
L'espèce se développe facilement dans les culture d'été (soja, tournesol, maïs, sorgho) grâce à son cycle biologique court et résiste fort bien à une certaine sécheresse.
La Sétaire verte est fréquente dans les alluvions, les décombres, les talus, les ballasts, dans les vergers, en cultures maraîchères.
Son talon d'Achille est la faible persistance du stock semencier. Comme la survie des graines de sétaires dans le sol est médiocre, un enfouissement (labour) en profondeur permet d'en éliminer une bonne partie (effet dilution des graines).