Le procruste chagriné

Carabus coriaceus (Coléoptères)


Le procruste est le plus grand des carabes. Il mesure entre 26 et 42 mm. Il se reconnait très facilement, à sa couleur totalement noire, à ses élytres rugueuses. Il est très largement répandu en France, mais n'abonde jamais.

Carabus coriaceus - Procruste chagriné
Comme la plupart des carabes, cet insecte affectionne les endroits obscurs sous les feuilles, sous les pierres ou les vieux troncs d'arbre en décomposition.
On le trouve dans les lisières forestières, les haies, les vergers, mais aussi des milieux plus ouverts.

L’espèce a une activité essentiellement nocturne.
Très vorace, il attaque notamment les larves d'insectes nuisibles aux cultures maraîchères: les limaces, les escargots, les larves de doryphores.

Les procrustes sont actifs au printemps, marquent une pose durant l'été, puis reprennent leur activité à l'automne période de reproduction. Il pond ses oeufs un par un dans un petit logement qu'il creuse à l'aide de son ovipositeur (à l'arrière de son abdomen). Les oeufs ressemblent à ceux des fourmis (comme des grains de riz) mais de tailles irrégulières.

Les larves qui en résulteront, seront aussi voraces que l'adulte. Quand la larve a atteint son développement, elle va s'enterrer dans une cavité, et faire sa métamorphose sous forme de nymphe durant une quinzaine de jours.
Il faudra à l'imago une dizaine de jours d'attente pour le durcissement complet des téguments. Puis il sortira de terre et recommencera son cycle de vie, ce carabe peut vivre trois ans.

Comme d'autres Carabes, lorsqu'il est dérangé, Carabus coriaceus émet une substance malodorante, à base d'acide butyrique secrété par ses glandes anales (attention aux projections dans les yeux).