La mante religieuse

Mantis religiosa (Dictyoptères)


Mantis religiosa - Mante religieuse


La Mante religieuse est un insecte prédateur qui doit son nom à la position de ses pattes avant ravisseuses, qu’elle replie comme pour prier quand elle est à l’affût d’une proie.

Elle fréquente les prairies de grandes herbes et les broussailles, elle affectionne les environnements chauds. Insecte diurne de 5 à 8 centimètres de long.

Elle se nourrit exclusivement de proies vivantes qu'elle attrape avec ses pattes avant. Ses pièces buccales sont de type broyeur, ce qui lui permet de manger très facilement des proies parfois aussi grosses qu’elle. Elle consomme généralement des insectes comme des criquets, sauterelles, papillons, abeilles, mouches…
Notons que les jeunes mantes doivent chercher de petites proies à consommer (pucerons, drosophiles, etc.).


La mante religieuse fait partie des prédateurs généralistes qui contribuent au contrôle de nombreux ravageurs, certains des cultures maraichères. Mais leurs prélèvements ne sont pas suffisamment important pour empêcher à eux seuls les pullulations.

« le Tigre de l’herbe » chasse parfaitement immobile, dissimulée dans le feuillage. Sa frappe est foudroyante et précise. Ses robustes pattes antérieures sont équipées de piques et de crochets, se rabattant en tenaille sur les proies.

Mantis religiosa - Mante religieuse..Mantis religiosa - Mante religieuse

En fin d’automne, la femelle au moment de la ponte, dépose sur un support (branche, pierre, mur…) une substance visqueuse devenant rigide et résistante aux intempéries en séchant. Il sagit d'une oothèque contenant 200 à 300 œufs régulièrement disposés à l’intérieur. Au printemps suivant, les larves qui en sortent ressemblent aux adultes, mais sans ailes ni organes reproducteurs, mais sont déjà prédatrices.

Mantis religiosa - Mante religieuse.