Le Hibou moyen-duc

Asio otus (Strigidae)


Asio otus - Hibou moyen-duc

Le Moyen-duc est un rapace nocturne peuplant l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord.
Ce hibou est légèrement plus petit et plus svelte que la Chouette hulotte. Il est pourvu d'un masque facial bien délimité et présente de grandes aigrettes érectiles (bouquet de plumes effilées et droites qui orne la tête). Il peu exprimer son humeur avec ces aigrettes : elles sont couchées quand le hibou est serein et dressé quant il est inquiet.

Il est discret, aux mœurs crépusculaires et nocturnes. Il se tient la journée caché dans les frondaisons, blottit contre le tronc d’un grand arbre. Quand il se sent observé le Moyen-duc aplatit ses plumes au maximum ce qui affine tellement sa silhouette qu’il peut passer pour une simple branche d’arbre. De plus, on dit de son plumage qu'il est cryptique, c'est à dire qu'il a pour effet de le dissimuler dans son milieu naturel.
Les yeux sont jaune-orangé, le bec et les griffes noirs. Les pattes et les doigts sont garni de plumes.
Il a une longueur de 31−37 cm, un poids de 250 g pour les mâles et de 300 g pour les femelles. Une envergure de 86 à 98 cm. Une longévité pouvant aller jusqu'à 27 ans

Coté régime alimentaire, il affectionne les petits mammifères (campagnols, mulots ...), mais chasse aussi les passereaux, et consomme parfois des insectes surtout des coléoptères. Voici un auxiliaire particulièrement efficace dans la lutte contre les pullulation de rongeurs, ces derniers pouvant affliger de sérieux dégâts aux cultures maraîchères.

Il part en quête de nourriture dès la tombée de la nuit. Il affectionne les bosquets, les lisières de forêts, les parcs et jardins. Le moyen-duc peut se déplacer dans des zones à végétation dense. Son vol est fait de lents battements d'ailes alternant avec de longs glissés.

Durant les mois de mars-avril, il se met en quête d'un nid abandonné, caché dans une forte végétation. Il s'y installe après l'avoir remis sommairement en état. Il choisit un ancien nid soit de rapace, d''écureuil ou encore de pie ou de corneille. Il boude les nichoirs.
La femelle y dépose 4 à 6 œufs, qu'elle couve seule pendant 1 mois. Le mâle pendant ce temps la nourrit. Puis après l'éclosion, il nourrit toute la famille en remettant ses proies à la femelle qui se charge de la distribution. Les jeunes hiboux quittent le nid au bout de 21 à 26 jours.

Les poussins sont semi-nidifuges. C'est à dire qu'ils quittent le nid au bout de trois semaines, mais ce n'est qu'au bout de 35 jours, qu'ils commencent véritablement à voler. Ils deviennent indépendants au bout de dix à onze semaines.

Asio otus - Hibou moyen-duc