La Raphidie

Raphidia notata (Raphidioptères)


La raphidie ou mouche à cou de chameau est une espèce très fréquente dans l’hémisphère nord, dans les régions tempérées et froides. Elle colonise les forêts d’essences mélangées. elle circule sur les troncs et les feuilles des arbres, pour trouver sa nourriture.
Les ailes des adultes sont transparentes et très nervurées, repliées en toit au dessus de l’abdomen. La raphidie mesure 25 mm de long, avec comme signe distinctif un long « cou » qu’elles redressent pour attraper leurs proies. La femelle possède un imposant ovipositeur (ou tarière de ponte) lui permettant de pondre dans les fentes de l'écorce de divers arbres.
La larve est toute plate permettant le déplacement sous les écorces qui se desquame. Son développement dure deux ans. Les larves peuvent vivre au sol, dans l’humus des sous-bois. Au printemps de la troisième année du développement larvaire, la métamorphose s'oppère. L’adulte émerge souvent en mai et vit tout l’été, jusqu’à fin août.

Les larves et les adultes de Raphidia notata consomme avec voracité les pucerons. Mais elles peuvent aussi s'alimenter de toutes sortes d’arthropodes, comme les larves de psylles, de lépidoptères, de coléoptères, les thrips… C’est donc en tant que prédateur généraliste qu’elle est attirée dans les agroécosystèmes en particulier les vergers.
Si les parcelles maraîchères sont en contacte direct avec un milieu forestier, cet insecte s'invitera volontiers dans les cultures de légumes.

Raphidie






Source :