La mouche de la betterave

Pegomya betae (diptères)


La mouche de la betterave - Pegomya betae

La pégomyie ressemble à la mouche domestique par la taille et par la forme. Elle en diffère cependant par sa couleur grise et ses yeux rouges. Elles mesurent 5-8 mm.
Elle hiverne au stade de pupe, dans le sol où a poussé la plante hôte au cours de la saison précédente. Les premières mouches éclosent vers la mi-avril.
Après l’accouplement, les femelles se mettent en quête de plantes hôtes sur lesquelles elles pondent soit isolement ou en paquet de 8-10 oeufs (sur la face inférieure des feuilles). En condition optimal le nombre total peut atteindre 200 oeufs pondus.

Les jeunes larves éclosent après moins d’une semaine et commencent immédiatement à creuser des galeries entre les deux épidermes de la feuilles. Leur croissance dure environ deux semaines, puis elles quittent leurs galeries pour se nymphoser dans le sol.

La pégomie produit fréquemment trois à quatre générations par année.
Les plantes hôtes appartiennent principalement aux familles des chénopodiacées et des amarantacées. En cultures maraîchères, elles occasionneront principalement des dégâts sur les bettes, les betteraves et les épinards.

La mouche de la betterave - Pegomya betae.La mouche de la betterave - Pegomya betae





Source :