La Cochenille farineuse

Pseudococcus viburni (Hémiptères)


Cochenille farineuse - Pseudococcus viburni
Présent en France depuis 1997, cette cochenille est aujourd’hui un ravageur important.
Elle se rencontre principalement dans les serres, où les conditions sont favorables à son développement (hiverne dans les structures).

Pseudococcus viburni est dépourvue de bouclier corné (sorte de carapace), le corps est généralement recouvert d'une sécrétion farineuse blanche. La femelle est mobile, contrairement à de nombreuses autres espèces.

Cette cochenille farineuse est un insecte piqueur suceur. Elle vit fixée en permanence sur la plante-hôte, ou elle préleve de la sève élaborée surtout au niveau des tiges.
De plus, elle sécrète du miellat qui favorise l’apparition de champignon tel que la fumagine.

La gamme de plantes hôtes est très large. En cultures maraîchère sous serre, on l'observe sur tomates, fraises, concombres, pommes de terre. En arboriculture fruitière (pommiers, poiriers, pêchers…) ; en cultures ornementales (cactus, yuccas, bambous…).

Cette cochenille est principalement disséminée par le transport des végétaux infecté. L'agriculteur au cours des opérations culturales contribue à sa dispersion.
Les oeufs sont pondus dans des sacs cotonneux agglomérés et collé aux supports.

Cochenille farineuse - Pseudococcus viburni.Cochenille farineuse - Pseudococcus viburni

Cochenille farineuse - Pseudococcus viburni

Parasitisme sur des courges (après récolte), lors de leur stokage dans une serre infectée.